- Notre projet pour l'Ille-et-Vilaine -

3 questions à Franck Pichot sur le projet de mandature 2015-2021

FP

 

« Le contrat de mandature que nous proposons répond aux défis d’aujourd’hui, aux attentes des bretilliens et aux besoins des territoires.»

Un peu plus d’un an après l’installation de la nouvelle assemblée, la Majorité présente son projet de mandature,  Quelles sont les grandes étapes qui ont permis de le bâtir  ?

Ce projet de mandature s’inscrit dans un contexte nouveau pour le Département. Depuis les dernières élections la mandature a été portée à 6 ans. La loi NOTRe, votée à l’été 2015 et entrée en application au début de l’année, a profondément modifié l’organisation territoriale française. Face à ces importants changements nous avons engagé une première réflexion autour du projet en septembre. Ce premier temps nous a permis de définir collectivement les éléments qui constituent l’ADN de l’Ille et Vilaine.

Lors des 3 séminaires suivants nous avons bâti l’ossature et déterminé les priorités du mandat. A la suite de cette première phase, nous avons invité les bretilliens à apporter leurs contributions pour enrichir le projet. Cela a été un vrai succès puisque près de 1  000 citoyens ont répondu présent lors des 7 réunions que nous avons organisées. Cette forte mobilisation témoigne de l’intérêt que les bretilliens portent au Département et plus généralement au débat politique. Cette confiance nous engage à proposer un projet de mandature ambitieux et responsable.

Quelle est la philosophie du projet de mandature 2015-2021  ?

Les précédentes majorités de gauche ont contribué à faire de l’Ille-et-Vilaine un département reconnu pour sa capacité d’innovation sociale, territoriale et sa qualité de vie. Forts de ces atouts, nous renforcerons les solidarités tout au long de la vie.

Nous agirons dans tous les domaines de vie des bretilliens  : la petite enfance, la jeunesse, la parentalité, la protection de l’enfance, les personnes âgées et personnes handicapées, les populations fragilisées. Il s’agit de garantir à chacun l’autonomie, la vie sociale et plus globalement la citoyenneté de tous. L’accent sera mis sur l’accès aux droits pour les plus vulnérables d’entre nous.

Parce nous sommes aussi les garants de l’équilibre et de la solidarité territoriale, nous continuerons d’accompagner le développement des territoires via la réalisation d’équipements structurants pour le département, ou à travers la nouvelle génération des contrats de territoire, ou via des dispositifs existants comme le Fonds de Solidarité Territoriale et le Bouclier Rural. Parallèlement à notre politique de soutien aux communes, que nous renforçons, nous avons inscrit le développement durable dans l’ensemble de nos politiques. Nous favoriserons la transition énergétique, les déplacements doux, l’expérimentation des circuits courts et le développement de produits issus d’une agriculture biologique.

L’Ille-et-Vilaine est aujourd’hui un département dynamique, il nous a parus essentiel de préparer au mieux l’avenir des jeunes bretilliens et des générations futures. Nous lancerons un programme ambitieux de construction et d’adaptation des collèges et soutiendrons des actions éducatives et des initiatives sportives ou culturelles.

Au-delà des actions que nous allons mener, le principe de gouvernance va évoluer. La Majorité a la volonté de porter un projet concerté et partagé. Nous sommes convaincus de la nécessité de renouveler les formes de participations. La complexité des enjeux nécessite un dialogue et une concertation approfondis avec les acteurs des territoires

Quels sont les principaux engagements du projet de mandature  ?

Nous avons choisi de retenir 10 engagements prioritaires sur le mandat  ; concernant les solidarités, il s’agira d’encourager l’innovation et l’expérimentation sociales, dans différents domaines  : la protection de l’enfance, le vieillissement, le handicap… La gauche a toujours considéré qu’une politique volontariste en matière de logement contribue fortement à la cohésion sociale, c’est pour cette raison que nous nous engageons à construire ou à rénover 9  000 logements d’ici 2021. Nous avons aussi pour objectif de rendre l’accès aux services sociaux plus facile aux personnes vulnérables.

Pour ce qui est de la solidarité et de la cohésion territoriale, nous nous engageons à mettre en service les 2 x 2 voies Rennes-Redon et Rennes-Angers d’ici 2021 et à maintenir un niveau élevé d’investissement pour soutenir l’emploi local. Pour lutter contre la fracture numérique, nous avons pour objectif de connecter 85 % des bretilliens au Très Haut Débit d’ici 2023.

Parce que l’écologie est un élément important de nos politiques, nous avons fait le choix de mettre en œuvre un plan ambitieux de 78 millions d’euros, pour la transition énergétique et le développement durable. Ce plan nous permettra de rénover nos bâtiments et ceux de nos partenaires, d’introduire 20 % de bio et 50 % d’approvisionnement local dans la restauration scolaire.

Pour préparer l’avenir des jeunes générations et favoriser la réussite éducative de tous, nous construirons 3 voire 4 collèges et réaliserons 20 extensions ou réhabilitations. Parallèlement à cette mesure, nous continuerons à mener des politiques volontaristes en matière de culture, de sport, de jeunesse, d’éducation populaire, d’égalité femmes/hommes car nous sommes convaincus qu’elles permettent de renforcer la cohésion sociale. Enfin, nous agirons pour l’emploi des jeunes bretilliens. 300 jeunes seront accueillis dans les services départementaux pour acquérir une première expérience professionnelle.

Pour en savoir plus sur nos 10 engagements prioritaires cliquez ici 

Pour découvrir notre projet dans son intégralité c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *