- A la une, Communiqués -

DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT : LE DEPARTEMENT D’ILLE-ET-VILAINE AMBITIEUX

Dans un communiqué de presse, le groupe de la Droite et du Centre du Département, dénonce « une fracture territoriale sur le très haut débit ».

Madame DE LA VERGNE semble découvrir que la totalité de l’Ille-et-Vilaine ne sera pas fibrée en 2023 : on peut s’en étonner car elle a voté favorablement sur ce dossier en décembre dernier…

Nous n’avons pas attendu que le groupe de la minorité interpelle l’opinion publique sur ce dossier pour mesure le risque d’une aggravation d’une fracture numérique sur notre territoire. L’objectif de l’action que je mène, au nom de la majorité départementale, est justement de la résorber.

Nous avançons dans ce dossier et nous avançons vite et bien. Nous portons dans notre ADN l’égalité d’accès de tous aux services publics et nous avons commencé par raccorder les territoires les plus mal desservis. Cela ne nous permet pas de gonfler les chiffres en volume de nos raccordements effectués, en revanche cela répond à notre mission d’un aménagement équilibré et durable de notre territoire. D’ici à 2023, 95% de la population de chacune des Communautés de communes sera raccordée au haut débit. A terme tous les bretilliens auront accès à une connexion Très Haut Débit.

Par ailleurs, nous investissons 6 millions d’euros pour le déploiement de la fibre dans tous les collèges d’Ille-et-Vilaine. C’est un effort exceptionnel et indispensable. Le Réseau THD est un impératif au développement du numérique éducatif. La généralisation rapide de l’accès à ce réseau pour les collèges de la collectivité est une priorité.

La stratégie bretonne du Très Haut Debit fait l’unanimité de l’ensemble des acteurs qui ont suivi ce dossier. Je suis très surpris des propos soudains de Madame DE LA VERGNE et de Monsieur LE FUR mais ils auront au moins le mérite de faire parler de cette très belle politique publique, primordiale pour le développement du territoire et le service à la population.

N’oublions pas qu’il s’agit pour le Département, dans un contexte budgétaire très contraint, d’une politique facultative, qui témoigne par son volontarisme de la réalité de notre engagement au service d’un développement équilibré des territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *