- A la une, Communiqués, Prises de position - -

Loi « asile et immigration » : un coup porté au droit et à la tradition d’asile dans notre pays.

L’Assemblée nationale a adopté hier soir le projet de loi « asile et immigration » porté par le Gouvernement. Ce texte porte notamment des dispositions qui heurtent nos valeurs :

– il double la durée de rétention dans les centres administratifs (CRA) des étrangers, même mineurs, qui passe de 45 à 90 jours ;
– il confirme la possibilité de rétention d’enfants;
– il réduit les possibilités de recours pour les demandeurs auprès de la Cour nationale du droit d’asile ;
– il augmente les cas pour lesquels l’administration pourra utiliser des procédures accélérées.

La philosophie de ce texte de loi est de chercher à limiter la capacité de demander l’asile pour des gens qui en ont la possibilité.

Pendant sa campagne électorale, Emmanuel MACRON disait d’Angela MERKEL qu’elle était l’honneur de l’Europe en accueillant les migrants. La semaine dernière, la majorité LREM applaudissait Justin TRUDEAU Premier ministre canadien pour sa politique d’accueil. Aujourd’hui il limite le droit d’asile et mène une politique déshumanisante à l’égard de personnes menacées dans leurs existences.

En juin dernier, notre majorité a adopté un nouveau dispositif pour permettre un accueil digne et adapté à la diversité des profils des mineurs que nous accueillons. Nous portons des valeurs humanistes. Il n’y pas d’alternative à accueillir dignement un jeune en situation de détresse. Nous sommes particulièrement heurtés par la possibilité renforcée d’enfermer des enfants et nous nous associons à l’indignation du « défenseur des droits » Jacques TOUBON, qui a souligné «l’action exemplaire du Département d’Ille-et-Vilaine ». dans ce domaine lors de sa venue aux Assises nationales de la citoyenneté en janvier dernier.

Les élus du Groupe socialiste et apparentés du Département d’Ille-et-Vilaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *